samedi 1 décembre 2018

Timeless d'Armand Baltazar


Tout d'abord merci à Babelio et Bayard pour cette masse critique. 

En recevant le roman la première chose qui me soit venu à l'esprit c'est : wouha.

L'objet est magnifique. Couverture et illustrations intérieur (le roman en contient environ 150) magnifique, hard cover, vernis sélectif devant et derrière, papier glacé. Pour 19.90 euros on peut dire que Bayard ne se moque pas de nous.
Nous sommes dans le nouveau monde. Une collision temporelle inexpliqué a mélangé passé, présent et futur. Femmes et hommes de différente époque (les victoriens, les médians et les aînés) côtoient les dinosaures, des robots immenses et bateaux à vapeur.
La première chose qui m'a sauté aux yeux et que j'ai vraiment appréciée est le travail qui a été fait sur l'univers extrêmement bien décrit. Il faut dire que les magnifiques illustrations nous plongent dedans de façon assez incroyable. Un mélange steampunk préhisto futuriste vraiment très sympa.

Dans cette histoire nous allons donc suivre Diego Ribera, 13 ans (fils d'un ingénieur de renom à New Boston) et son meilleur ami Petey, Lucy (également la fille d'un ingénieur victorien Anglais) et sa meilleur amie Paige. 
Suite à l'enlèvement de leurs pères respectifs, Diego et Lucy et leurs amis vont se retrouver malgré eux avec des pirates du vastlantique dirigé par un capitaine russe plutôt énigmatique. Ils vont découvrir une terre hostile peuplée de dinosaure et subir un entraînement avec l'équipage du navire pirate pour finir par partir à la recherche de leurs proches kidnappés. 
Je ne suis généralement pas un grand fan de la littérature jeunesse mais je dois dire que j'ai été vraiment agréablement surpris par ce roman. 

vendredi 26 octobre 2018

Frankenstein 1918


Tout d’abord merci à Babelio et l’atalante pour cette masse critique.
Frankenstein 1918 est mon premier roman de Johan Heliot et j’admets avoir bien accroché à cet auteur. Le pitch m’a tout de suite plus et il a donc fait partit de mes choix pour la masse critique d’octobre.

Les Anglais pour éviter d’envoyer leurs jeunes à une mort quasi certaine vont décider de mettre en œuvre l’opération Frankenstein. Grâce aux archives du docteur ils vont créer à Londres « les Frankies » ou « non né » et les envoyer à la guerre comme chair à canon.

Le roman est une donc une uchronie débutant lors de la première guerre mondiale et raconté par le professeur Français Edmond Laroche-Voisin qui va retrouver les mémoires secrètes de Churchill et le carnet de Victor (le premier « non né »). Il se rendra dans les décombres (presque) inhabité de la ville de Londres (bombardé pendant la guerre) accompagné d’Elisabeth sa future femme pour essayer de retrouver des traces des expériences de Churchill.

Le mélange fantastique/historique du livre est vraiment bien trouvé et travaillé. Le récit alterne entre les descriptions/trouvailles d’Edmond et les textes traduits des carnets de Churchill et Victor.

On s’attache énormément à Victor « le frankie » et sa vie pleine de rebondissement (les meilleurs passages du roman à mon sens). Sa deuxième naissance face à Churchill. Sa participation à la guerre. Sa fuite et sa rencontre avec Ines et Marie Curie.
Pour résumé j’ai bien apprécié cette première découverte de Johan Heliot qui se lit vite (250 pages). Le roman est un très bel hommage à l’œuvre originale.

dimanche 26 août 2018

MUTAFUKAZ homies

Salut les petits potes.

Aujourd'hui ont innove sur le blog. Oui oui. Tu as bien entendu (ou plutôt bien lu).

Je me suis mis au comics assez récemment. Bon j'en avais lu quelque un à l'époque ou j'étais jeune et fringuant (il y a un bon moment quoi). Et en allant à ma librairie ma gentille vendeuse (folie d'encre à Gagny) m'en a conseillé quelques un. 

C'est donc la que je suis tombé sur Mutafukaz. La couverture me fait de l’œil. Je prend donc le bousin (600 pages quand même).  Je me dis dans un premier temps, vu le poids même si ça ne me plait pas je pourrais toujours m'en servir comme altère (plutôt pas mal). 
J'ouvre enfin le bouquin et la... DAFUQ, comme ça envoie du bois grave. Le style est énorme. Ont passe du comics, au manga, des pages n&b aux pages en couleurs magnifique. Bref je suis conquis.

Pour l'histoire, si vous êtes fan des beaux super héros en slip moulant qui sont tout gentils tout plein et qui aide les vieilles a récupérer leurs saloperies de chat coincé en haut d'un arbre passer votre chemin. Les seules mecs en slip que vous verrez dans ce comics seront des catcheurs mexicains complètement déglingué. L'ambiance est très street, hip hop et il y a aussi beaucoup de référence à la culture pop et geek.
Ici nos héros sont de véritable looser. Ils vivent à dark meat city une ville coupe gorge infesté de gang tous plus chaud les uns que les autres et il va leurs arriver galère sur galère ( je fais court histoire de pas vous spoil. Me remercier pas.)

Bref vous l'aurez compris je vous le conseil vivement. C'est vraiment énorme. 


A savoir qu'un prologue à cette intégrale est sortis. L'histoire prend place pendant la deuxième guerre mondiale et c'est apparemment bien WTF.

Un spin off sur un des personnages récurent est aussi sortis sous le doux nom de "Puta madre" oui oui il est comme ça Run (l'auteur de tout cette univers barré.


dimanche 29 juillet 2018

Setting Degenesis - La plaine des vertus V1

Enfin.
Oui, j'ai enfin fini mon setting Degenesis. J'ai eu pas mal de problème a gérer cette année d'ou le gros retard de ce petit projet. Je vous met bien entendu le PDF et les cartes en HD à disposition. Une nouvelle sur le setting est en cours d'écriture. Elle décrira les événements qui se sont déroulés pendant le premier affrontement entre la résistance et "le chancre". Suivra une mini campagne prenant place dans la plaine des vertus. J'espère que ses aides de jeux serviront aux meneur de se magnifique jeu.


Bon jeu.

mardi 21 novembre 2017

Le blog D1000 et D100.

Bien le bonjour amis rôlistes,

je viens vous parler du blog D1000 et D100 tenu par Mélisande « Kinayla » qui a eu la très bonne idée de répertorier les blogs, podcasts/radio, magazines/E-zines et chaînes youtube traitant de notre loisirs préférer à savoir le jeu de rôle.

N'hésiter pas à lui donner des adresses qui ne serait pas listés et à partager sa page pour lui faire de la pub.



dimanche 29 octobre 2017

Jon Shannow, la trilogie de David Gemmell

Dans un monde où la civilisation a été remplacée par une ère de barbarie et de cruauté, un homme solitaire est en quête de rédemption. Son nom est Jon Shannow.
Pour une raison qu’il ignore, il semble avoir éveillé la colère d’Abaddon, le chef d’une gigantesque armée de fanatiques religieux pratiquant le sacrifice humain afin d’apaiser les Pierres de Sang, morceaux d’étoiles dotés d’étranges pouvoirs.
Mais Abaddon a commis une erreur : il a enlevé la seule femme qui compte aux yeux de Jon Shannow. Pour la sauver, l’homme errant est capable de remuer le ciel et la terre… et l’enfer.

Bragelonne / 25 euros

MON AVIS : 4.5/5

Mon premier Gemmell. Et je dois dire que je comprend mieux son succès même si cette trilogie est loin d'être sa plus célèbre. J'ai adoré cette saga dans une ambiance post apocalyptique version far west emprunt de magie et de religion. Dans ses romans nous allons suivre Jon Shannow. Un homme solitaire parcourant les terres sauvages à la recherche de Jérusalem. Shannow est une légende dans ce monde ou il est reconnu par tous pour ses talents de tireurs. Il est aussi souvent engagé en tant que mercenaire pour débarrasser des petites villes ou villages des pillards et autres brigands.

D'aventure en aventure Jon va se faire de nouveaux amis, ainsi que des ennemis très puissant qui n'auront de cesse de le traquer. Entre sa foi, son amour et ses états d'âme Shannow devra surmonter toute ses épreuves et peut être enfin trouver la paix intérieur.

dimanche 13 août 2017

Les annales de la compagnie noire T1, T2, T3 de Glen Cook (Les livres du nord)

Depuis des siècles, les traditions et souvenirs de la compagnie noire sont consignés dans les présentes annales. Depuis des siècles, la troupe se loue au plus offrant et les batailles qu'elle a livrées on déjà rempli maints volumes. Jamais pourtant elle n'aura traversé de période aussi trouble. Entrée au service de la dame et de ses sorciers maléfiques, la compagnie participe à l'une des plus sanglantes campagnes de son histoire. Les combats incessants, la magie noire qui empuantit l'air, bientôt les hommes tombent comme des mouches, et ceux qui restent debout commencent à se demander s'ils ont choisi le bon camp. Ce sont des mercenaires, ils sont dépravés, violents et ignares, sans foi ni loi, mais même eux peuvent avoir peur, très peur...

J'ai lu / 7.20 et 8.30 euros

Mon avis:

Tome 1

La compagnie noire. le roman qui m'a fait renouer avec la Fantasy. Un vrai coup de coeur ! Ici point de fantasy "classique" mais de la dark comme on l'aime. Je me suis pris d'amour pour cette troupe de mercenaire. de vauriens au grand cœur pour certains. Malgré que le roman soit sombre. Il n'en est pas pour autant dénué d'humour. Je me suis même surpris à rire de bon cœur aux conneries de Qu'un Oeil et Gobelin (deux des magiciens de la compagnie). 
Les personnages sont nombreux et très attachant sous leurs airs de gros badasses barbus. 
L'écriture est efficace, l'univers géniale et l'histoire très prenante. 
Si vous en avez marre de la fantasy manichéenne je vous le recommande très fortement.

Tome 2

Un excellent tome 2 qui se déroule six ans après les événements du tome 1. Plus sombre que le premier. Avec moins de batailles mais une histoire qui suit le fil rouge très bien ficelé. 
Nous retrouvons notre bonne vieille compagnie noire et ses vétérans Toubib, Elmo, Qu'un oeil, Gobelin, Silence etc ainsi que de nouveaux personnages secondaire vraiment très intéressants comme Shed et Asa.
Cette fois ils vont se retrouver à château noir et enquêter pour faire face à des disparitions qui pourrait bien remmener le dominateur hors de son tombeau.

Tome 3

Dernier Tome des "Livres du nord". Nous retrouvons une fois de plus notre annaliste Toubib qui commence a être marqué par le poids des années, 7 ans après l'attaque de château noire.
Retranché dans la plaine de la peur le noyau dure de la compagnie noire accompagné de la nouvelle Rose blanche (Chéri, une jeune sourde et muette qu'ils avaient sauvé dans le premier tome) se force a réorganisé la rébellion contre la Dame. C'est sans compter le Dominateur qui malgré sa défaite à château noire n'a pas dit son dernier mot. Comment la compagnie va se sortir de cette nouvelle guerre à double tranchant? Une chose est sur ce ne sera pas sans de lourde perte.